Parce qu’il faut sauver le climat (méditerranéen)

Pour ceux qui n’ont pas pu assister à la conférence “L’aménagement du territoire en Méditerranée face au dérèglement climatique” du 26 mars 2019 animée par Jean-Laurent Félizia (ou pour ceux qui voudraient la revoir), elle est disponible directement ci dessous :

Nous avons également  le plaisir de vous transmettre l’interview donnée à Place Publique, par Jean-Laurent Félizia, paysagiste-naturaliste, ingénieur horticole, militant écologiste engagé.

N’hésitez pas à partager ses vidéos à vos amis et sur les réseaux sociaux

Les bravades du pays du Freinet, conférence et interviews


Pour ceux qui n’ont pas pu assister à la conférence “Les bravades du pays du Freinet (XVIe-XXe siècle), diversité d’un phénomène complexe” du 24 avril 2019 animée par Bernard Romagnan (ou pour ceux qui voudraient la revoir),
elle est disponible directement ci dessous :

Nous avons également  le plaisir de vous transmettre l’interview donnée à Place Publique, par Bernard Romagnan, Président du Conservatoire du Patrimoine du Freinet.

N’hésitez pas à partager ses vidéos à vos amis et sur les réseaux sociaux

2 petites vidéos bonus en complément de l’interview :

Retour sur notre sortie à Entrevaux


Le samedi 25 mai, Place Publique avait organisé une sortie de visite du pittoresque village d’Entrevaux dans les Alpes de Haute-Provence. Covoiturage depuis Cogolin puis le petit train des Pignes à la gare de Nice pour rallier, en remontant le cours du Var, la station d’Entrevaux. Visite de la citadelle, savoureux déjeuner sous les marronniers et visite guidée du village et de sa magnifique cathédrale. Moyen-âge, Vauban, histoire et un temps bien plus agréable que ne le prédisait la météo.
Merci à Christian Ronze pour avoir organisé cette agréable journée dans les moindres détails.

Six personnages en quête d’Europe


Le 7 mai 2019, Place Publique et la municipalité de Ramatuelle ont accueilli la compagnie Tyr et Sidon et leur pièce « Nous le peuple européen : 6 personnages en quête d’Europe ». Merci à tous les spectateurs venus nombreux, merci aux acteurs et organisateurs. Merci aux associations amies: le Crayon, Valeurs Croisiennes, le Forum Républicain de Fréjus pour leur participation. L’Europe est un beau projet que nous devons continuer à faire vivre et améliorer.

En pièce jointe, vous trouverez l’interview du producteur, Michel Caillouët et de l’auteure, Catherine Guibourg.

Pour accéder directement à l’interview de Michel Caillouët, il suffit de cliquer sur le lien

https://youtu.be/RMrFmFIeQUQ

et pour accéder à celui de Catherine Guibourg, sur le lien

https://youtu.be/BiL2mNnqMhk

N’hésitez-pas à partager et à dire que vous “likez” (que vous aimez) en cliquant sur 👍

Merci.

Dernière ligne droite pour l’Europe


Nous avons  le plaisir de vous transmettre l’interview donnée à Place Publique, par Alain Dumort, représentant de la Commission européenne à Marseille.

Cette interview a été faite au cours de la fête de l’Europe organisée à Fréjus par le Forum Républicain, le 4 mai dernier. On y apprend que le Var est directement concerné par ce qui se passe au niveau de l’Union Européenne.

L’interview dure un peu plus de 3 minutes.

Pour accéder directement à celui de Monsieur Dumort, il suffit de cliquer sur le lien:

https://youtu.be/05d5xeI-SKc

Vous pouvez également découvrir en moins d’une minute l’ambiance et la richesse des interventions, en cliquant sur le lien suivant :

https://youtu.be/D3RhPyq_UQU

N’hésitez-pas à partager et à dire que vous “likez”(que vous aimez) en cliquant sur 👍.

L’Europe vous dit merci et nous aussi


Place Publique et la municipalité de Ramatuelle ont accueilli hier soir, 7 mai, la compagnie Tyr et Sidon et leur pièce « Nous le peuple européen : 6 personnages en quête d’Europe ». Merci à tous les spectateurs venus nombreux, merci aux acteurs et organisateurs. Merci aux associations amies ; le Crayon, Valeurs Croisiennes, le Forum Républicain de Fréjus pour leur participation. L’Europe est un beau projet que nous devons continuer à faire vivre et améliorer ».

Nous le peuple européen : 6 personnages en quête d’Europe

Dans le cadre des journées européennes, Place Publique organise une soirée théâtrale le Mardi 7 mai 2019, à 20 heures à l’espace Albert-Raphaël à Ramatuelle (ouverture des portes à 19 h30).

Aux côtés de Place Publique, cet événement est parrainé par les associations suivantes : SOS Racisme, UEJF, le Forum Républicain, Le Crayon, Valeurs Croisiennes.

Écrite par Catherine Guilbourg, la pièce réunit 6 personnages, de différentes origines européennes, qui dialoguent et s’affrontent pour mieux définir l’Europe de leurs rêves

Y a-t-il un peuple européen ? Qu’est-ce que l’histoire européenne ? Comment peut-on comprendre l’Europe et se sentir européen ? Peut-on faire Histoire commune entre Europe de l’Ouest et Europe de l’Est, et à quelles conditions ?

La tournée de la pièce est effectuée par l’Association Tyr et Sidon. Des représentations seront données durant le festival d’Avignon ainsi que dans de nombreuses villes à travers la France durant le mois de mai.

A l’issue de la représentation, un échange aura lieu entre la troupe et les spectateurs.

Vous pouvez dès à présent acheter vos places sur Helloasso.com : https://www.helloasso.com/associations/association-tyr-et-sidon/evenements/representation-de-nous-le-peuple-europeen-a-83-ramatuelle
ou sur Digitick.com :
https://www.digitick.com/d/tour/nous-le-peuple-europ-en-six-personnages-en-quete-d-europe/

Prix des places : 17 €
Tarif réduit pour étudiants et jeunes de moins de 21 ans : 13 €


Dossier de presse : lien
Affiche : lien

Les bravades du Pays du Freinet (XVIe-XXe siècle), diversité d’un phénomène complexe

Les bravades du Pays du Freinet (XVIe-XXe siècle), diversité d’un phénomène complexe

Conférence de M. Bernard Romagnan

Mercredi 24 Avril, à 18H00 à la Bastide Pisan, Cogolin
ENTREE LIBRE

Un peu partout en Provence et encore aujourd’hui, notamment dans l’ancien pays du Freinet, des fêtes patronales ont été ponctuées par de bruyantes et rituelles mousqueteries tirées par les jeunes gens du village. Ce sont les bravades. Si on attribue parfois l’origine des bravades à l’habitude qu’avaient les Marseillais d’assurer la protection des processions hors les murs de la cité par un corps d’hommes en armes, bien peu d’entre elles peuvent cependant se rattacher à une vocation militaire. Et pour ce qui est du Freinet aucune ne peut sérieusement prétendre à un lien direct avec une discutable et anachronique occupation sarrazine. Quelles sont leurs fonctions, leurs origines historiques ? Quelles en sont les significations passées et présentes ?
Bernard Romagnan, historien du patrimoine, présentera les bravades des communes du golfe de Saint-Tropez (Cogolin, La Garde-Freinet, Ramatuelle, Sainte-Maxime, Saint-Tropez, etc.) à partir des archives communales et des minutes notariales. En analysant l’évolution de ces groupes en armes dans le temps il met en évidence que le phénomène des bravades n’est pas unique, ni immuable, mais qu’il renvoie, en premier lieu, à un rattachement puissant de chaque acteur à sa communauté villageoise.

Bernard Romagnan est ancien fonctionnaire territorial, responsable du service Patrimoine de la Communauté de Communes du Golfe de Saint-Tropez.
Auteur de nombreuses publications historiques il a co-signé l’ouvrage collectif « Les Fêtes à  Bravade en Provence et ailleurs » *
Il est également membre associé du LA3M Aix en Provence Université CNRS
Très impliqué dans la vie culturelle locale Bernard Romagnan est Président du Conservatoire du Patrimoine du Freinet et chef de chorale du Rampeu de San Torpès

* Ecrit par Fournier Laurent Sébastien et Hameau Philippe, le livre « Les fêtes à bravade en Provence et ailleurs »  est disponible à la librairie du Bateau Lavoir à la Garde-Freinet. Il sera proposé à la vente le 24 avril au prix de 25 euros

L’aménagement du territoire en Méditerranée face au dérèglement climatique


Le Biome* méditerranéen est unique et exclusif tant il recèle à la fois une riche variété de milieux, de flores et de faunes, un climat à géométrie variable, des sols aussi diversifiés qu’en transition et une pression anthropique qui lui fait craindre des perspectives de grand désordre global.
Très certainement plus qu’ailleurs, l’aménagement du territoire Méditerranéen est à mettre en interface pertinente avec le dérèglement climatique en cours.
Niveau d’infrastructures, étalement urbain, artificialisation des sols, gestion des zones humides ou encore des espaces naturels terrestres et littoraux, balance des intrants toxiques, pollutions des sols, de l’eau et de l’air, ces phénomènes doivent être mesurés à l’aune d’un possible effondrement pour demain.

*Biome : ensemble caractéristique d’écosystèmes d’une aire biogéographique
et nommé à partir de la flore et de la faune qui y prédominent.

Jean-Laurent Félizia, 50 ans, paysagiste-Naturaliste et Ingénieur Horticole.
Elu local du littoral varois et militant écologiste engagé, il lance en Janvier 2017 la pétition “Ne Touchez pas à la Loi Littoral” pour contrer des amendements déposés au Sénat qu’il fait reculer grâce à près de 365 000 signatures recueillies.
Il est candidat à plusieurs reprises lors d’élections locales et nationales.
Son cheval de bataille est de considérer la Nature et le Vivant comme un bien commun et non comme un bien marchand. A de nombreuses reprises, il a saisi les voies juridiques de recours pour démontrer que le droit peut également venir en aide à la majeure partie des combats contre les grands projets coûteux et inutiles.

LA DEMOCRATIE VOUS APPARTIENT !


Conférence de M. Christian Proust
Jeudi 14 Février, à 18H00 à la Bastide Pisan, Cogolin

« La politique, ce n’est pas pour moi, c’est trop compliqué, et ça ne sert à rien ! » Combien de fois n’avons-nous pas dit et entendu cette phrase ? De plus en plus rétifs aux appareils politiques, trop sclérosés et conformistes, nous n’en demeurons pas moins passionnés par la chose publique, en particulier au plus proche de nos vies, dans nos communes. Trop souvent, nous pensons qu’il nous manque les clés pour nous lancer nous-mêmes et « faire de la politique ». Sur la base des expériences et recherches accumulées qu’il a réuni dans un livre très accessible et plein d’idées de bon sens déjà mises en place dans des communes, Christian Proust se propose de vous donner envie d’œuvrer pour votre démocratie locale et vous explique que c’est possible sans avoir fait l’ENA. A l’heure où le déficit de démocratie participative s’exprime dans les rues et où le président de la République organise un grand débat national, son objectif est de lutter contre la lassitude des citoyens et leur donner envie de se présenter à des élections locales pour passer à l’action. Il nous aide à décrypter, par des explications simples et concrètes, le jargon d’un conseil municipal ou de l’administration, à décoder le fonctionnement de la vie politique locale et le « qui fait quoi » et à connaître les démarches nécessaires (et les obstacles). Le conférencier met en lumière cinq initiatives communales innovantes et efficaces qui redonnent une crédibilité à l’action politique locale. Venez nombreux pour l’écouter et lui poser toutes les questions qui vous trottent par la tête sur la participation citoyenne dans la commune.

Christian Proust connaît bien le monde politique local pour avoir travaillé plus de vingt ans auprès d’élus, maires et présidents de Conseil général. Après avoir été directeur général adjoint des services d’un département, il s’est présenté à des élections municipales (liste citoyenne) puis départementales. Son site citoyen : www.christian-proust-citoyen.fr

Le livre de Christian Proust Guide pratique pour oser s’impliquer dans la vie politique locale, aux éditions Rue de l’Échiquier est disponible à la Librairie de Cogolin et l’auteur le dédicacera à l’issue de la conférence.