Liberté Défigurée, Liberté Supprimée

La place de la république a échappé à la défiguration avec l’abandon du projet de parking souterrain qui prévoyait la construction d’un haut mur sur une partie de son périmètre. La place de la liberté, toute proche, n’a malheureusement pas résisté au béton qui la ronge avec la construction d’un local électrique. Comme un malheur n’arrive jamais seul un second est implanté à la sortie de la rue du 11 novembre en contradiction avec les règles de sécurité routière.

Après la fermeture de la demeure musée Sellier, laissée à l’abandon depuis plus de deux ans, le vieux village subit un nouveau coup dur avec l’édification de ces deux nouvelles verrues en béton qui viennent le défigurer.

Transformateur Enedis, coté Mairie
Transformateur Enedis, Place de la liberté
Dommage pour la fresque, Place de la Liberté

A la contestation unanime des riverains, le maire répond que végétation et peintures en trompe l’œil masqueront le béton… Même s’il est un spécialiste de la tromperie, on doute que ce maquillage suffira à faire disparaître l’impact visuel de ces bâtiments hideux sur l’harmonie des vieux quartiers.

Dans un autre lieu, le jardin du quartier “Plein Soleil”, les enfants de Cogolin avaient planté en 1989 un « arbre de la Liberté » pour fêter le bicentenaire de la Révolution Française. Celui-ci vient de mourir, faute de soins et d’entretien, laissé à l’abandon comme l’ensemble du quartier.

Arbre de la Liberté, Plein Soleil

Au lieu d’en planter un nouveau, la municipalité l’a fait arracher et a ôté la plaque commémorative, comme pour faire disparaître toute trace de ce symbole vivant de nos valeurs républicaines. Ce geste brutal est irrespectueux de notre histoire locale à laquelle une nouvelle page est enlevée.

Terrain de jeux, Plein Soleil
Piste d’Athlétisme, Plein Soleil

Nous retrouvons le même état d’abandon au square Mansui, lieu de souvenir qui porte le nom d’un enfant de Cogolin mort au combat.

Square Mansui
Square Mansui
Square Mansui
Chemin de Radasse
Chemin de Radasse

On ne peut voir là que mépris de l’histoire locale,de l’environnement et de la population. Nous continuerons à nous battre pour préserver et défendre notre patrimoine COGOLINOIS

2 réponses sur “Liberté Défigurée, Liberté Supprimée”

  1. Merci d’avoir publié toutes ces photos qui montrent un COGOLIN A L’ABANDON.
    Vous auriez pu rajouter dans votre ballade photographique le rond-point du bas de l’avenue Aragon qui sert de jungle et de parking!!!
    Le quartier de Plein Soleil est effectivement à l’abandon depuis plusieurs années. ( y compris avant l’actuelle municipalité) . Et pourtant chaque copropriété a fait un effort, les jardins sont entretenus, les platanes élagués, et tous les ravalements ont été refaits.
    Les problèmes de stationnement sont soulevés depuis 20 ans et aucune solution n’a été étudiée pour améliorer le quotidien. Le maire a promis, lors de ses vœux, une éventuelle concertation sur le sujet et la réfection de l’enrobé de l’Avenue Aragon.
    PROMESSES EN L’AIR OU RÉALITÉ ??? Nous verrons bien…

  2. Monsieur
    Je partage votre avis sur l’état du quartier ce qui est le plus choquant c’est le manque de respect pour les habitants et la vie quotidienne des COGOLINOIS. Abandonner les jardins et l’historique des lieux, fermer un musée, retirer les bancs publics, enlaidir le vieux village et ne pas demander l’avis de la population ou ne pas l’écouter (projets Sellier terrain du Yotel…) tout en continuant à diriger la ville d’une façon autoritaire ce n’est pas la démocratie ce n’est pas l’avenir politique de notre commune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *