Derniers Jours, Élections Européennes, #CetteFoisJeVote !

#CetteFoisJeVote !

Les Élections Européennes approchent.

Ces élections seront déterminantes pour l’action de l’Union Européenne au cours des 5 prochaines années. Elles auront entre le 23 et le 26 mai dans les 27 États membres de l’Union Européenne.

Le 26 Mai les Français, et les citoyens européens résidant en France, voteront pour élire leurs 79 députés au Parlement Européen.

– Si vous n’êtes pas encore inscrit vous avez jusqu’au 31 mars 2019 pour vous inscrire sur les listes électorales de votre commune de résidence. L’inscription est gratuite.

– Ce délai est repoussé au 16 mai 2019 si vous avez déménagé pour partir à la retraite ou changé d’activité professionnelle après le 31 mars, ou si vous avez acquis la nationalité française après le 31 mars.

– Vous êtes inscrit d’office dès que vous atteignez vos 18 ans (à condition d’avoir fait les démarches de recensement citoyen au moment de vos 16 ans) et pouvez voter dès le lendemain de votre date d’anniversaire.

– Vérifier que vous êtes bien inscrit sur les listes électorales si vous votez pour la 1ère fois ou si vous avez déménagé récemment. Les listes électorales sont consultables dans votre mairie.

– les jeunes majeurs de moins de 26 ans peuvent être inscrits sur les listes électorales de la commune du domicile de leurs parents

– l’inscription peut se faire en ligne via Service-Public.fr (service-public.fr/particuliers/vosdroits/R16396) ou dans votre mairie, avec une pièce d’identité et un justificatif de domicile.

Deuxième tour des législatives: Place Publique appelle à voter pour Sereine Mauborgne

Le taux d’abstention au premier tour des Législatives est inquiétant pour notre démocratie.
Dimanche prochain, le choix est clair entre les deux candidats restant en lice.
Fidèle à son combat républicain contre les dangers et les dérives du Front National, Place Publique appelle ses adhérents et sympathisants, dans la diversité de leurs sensibilités, à voter pour la candidate d’En Marche, Sereine Mauborgne, au second tour des élections législatives.

PLACE PUBLIQUE

Deuxième tour des Présidentielles Place Publique appelle à voter pour Emmanuel Macron

Indépendante de tout parti politique, l’association citoyenne Place Publique reste fidèle à la position qu’elle a toujours adoptée à l’occasion des échéances électorales précédentes en appelant à voter pour le candidat qui permettra de battre le Front National au deuxième tour. Comme elle l’avait fait aux dernières élections départementales et régionales où elle s’était exprimée en faveur des candidats du parti « Les Républicains ».
Cette position est en totale cohérence avec le combat qu’elle mène depuis trois ans contre la municipalité Front National de Cogolin. A aucun prix elle ne veut que ce parti extrémiste ne puisse faire à la France les dégâts qu’il provoque dans la commune: atteintes aux libertés des associations, des écoles et de la presse, discriminations, affairisme et spéculations, dilapidation du patrimoine public, mise en péril des finances, incompétence notoire dans la gestion des dossiers… sont quelques-unes des dérives dont Place Publique est le témoin quotidien et qu’elle dénonce avec force.
Nous avons, sans relâche et avec fermeté, révélé les actions, tantôt officielles, tantôt sournoises de Monsieur Lansade pour stigmatiser certains de nos concitoyens, ses pressions sectaires sur les écoles, le personnel municipal, les associations de notre ville. Nous avons dénoncé l’omniprésence de conseillers non élus, chargés de dilapider le patrimoine public de Cogolin. Nous nous sommes battus contre ce projet invraisemblable de parking souterrain sous la place de la Mairie. Nous avons réagi avec force à la fermeture du seul musée public de la ville pour le transformer en hôtel privé. Nous avons révélé la mascarade d’attribution de gestion du restaurant de la plage de Cogolin. Nous continuons à nous battre contre la promesse de vente unilatérale et sans participation de la population des 10 hectares de l’ex-terrain du Yotel et nous allons, demain, nous battre contre le déplacement d’un supermarché et la destruction de l’école Chabaud pour faire place à un nouveau méga-projet urbanistique qui défigurerait notre centre-ville. Monsieur le Maire occulte ses véritables objectifs par des mensonges, des artifices et de belles paroles lénifiantes. Son prétendu désir d’œuvrer pour le bien de la ville et des Cogolinois n’est qu’une façade pour transformer Cogolin en un vaste marché immobilier destiné à ses amis de Levallois-Perret. Tout aussi grave est son mépris pour les médias qui mettent en lumière l’étendue de ses manœuvres et pour son opposition qu’il tente de museler.
En un mot, Monsieur Lansade est la démonstration vivante que l’objectif du Front National est d’utiliser le pouvoir à des fins contraires à l’intérêt général et dangereuses pour les libertés et la démocratie.

En ce moment décisif pour l’avenir de notre pays, nous ne pouvons pas rester indifférents à ses enjeux nationaux : ses libertés, sa démocratie, son économie, sa protection sociale, son environnement, sa place dans l’Europe et dans le monde.
Nous invitons tous nos adhérents et tous nos amis, quel qu’ait été leur vote au premier tour, à participer au second tour des élections présidentielles dimanche prochain et à voter pour Emmanuel Macron qui est désormais le seul à pouvoir faire barrage à Marine le Pen et ses dangereuses propositions Nous les invitons à diffuser cet appel auprès de leur famille, leurs proches, leurs amis, connaissances, voisins.
L’abstention ou le vote blanc ne sont pas des moyens suffisants pour exprimer notre rejet du Front National et de ses idées. Ensemble, rejoignons les voix des dirigeants de droite comme de gauche (MM. Fillon, Hamon, Estrosi, Sarkozy, Valls, Juppé, etc.) qui ont déjà, sans atermoiement, affirmé pour qui ils voteraient au second tour.
Notre combat local rejoint le combat national de tout citoyen désireux de préserver et de faire progresser les acquis démocratiques de notre pays.
LE COLLECTIF CITOYEN COGOLINOIS PLACE PUBLIQUE

Campagne Nationale « #LeFNContrelePeuple »

Conférence de presse du 5 février 2017 à Lyon

En marge du meeting de Marine Le Pen qui s’est tenu le 5 février 2017 à Lyon, la Coordination Nationale des Collectifs Citoyens (1), l’Union des Etudiants Juifs de France et SOS Racisme ont organisé une conférence de presse destinée à présenter la campagne nationale d’information « #LEFNCONTRELEPEUPLE » qui va se dérouler tout au long des mois qui viennent jusqu’aux élections présidentielles et législatives.
Objectif prioritaire et salutaire de cette campagne : démontrer à travers les décisions et mesures bien réelles prises par les élus FN dans les 11 communes qu’ils administrent depuis 2014 que ce parti d’extrême droite AGIT CONTRE LE PEUPLE contrairement à sa propagande mensongère.
Cette campagne est également destinée à mettre au grand jour l’imposture du message porté par Marine Le Pen selon lequel les municipalités FN géreraient bien les communes. Les témoignages des collectifs citoyens créés dans ces villes prouvent qu’une fois au pouvoir, ce parti remet en cause des libertés fondamentales, stigmatise et discrimine ses administrés et gère les affaires publiques de façon catastrophique. Loin de l’apaisement prétendument affiché, c’est un véritable climat de méfiance et de tension qui s’est installé dans les villes administrées par le FN. Les discours officiels sur la rigueur et l’exemplarité sont anéantis à l’épreuve de la réalité de la gestion calamiteuse des maires FN où se disputent l’incompétence, l’affairisme, le copinage, la fuite en avant financière, la dilapidation du patrimoine public, l’autoritarisme, l’opacité et l’absence totale de concertation…

Sur le terrain, le Front National agit contre le peuple. Il en ferait de même au niveau national !

(1) Les associations composant la coordination nationale des collectifs citoyens sont :
Associations locales : CRIC – Mantes la Ville ; Ensemble pour Le Luc – Le Luc-en-Provence ;
Forum Républicain – Fréjus ; Hayange Plus Belle Ma Ville – Hayange ; Place Publique – Cogolin ;
Rassemblement Citoyen de Beaucaire ; Union Citoyenne Humaniste Jean Moulin – Béziers
Associations nationales : L’Union des Etudiants Juifs de France ; SOS Racisme – Touche Pas A Mon Pote

ELECTIONS REGIONALES PLACE PUBLIQUE APPELLE A VOTER POUR CHRISTIAN ESTROSI

Quand la maison brûle, avant de chercher les responsables de l’incendie, on essaye de réunir les gens disponibles pour tenter de l’éteindre. Car c’est notre maison commune, notre république et ses valeurs, qui sont menacées. Le feu, qui couvait depuis longtemps déjà, a gagné quelques pièces du rez-de-chaussée lors des dernières municipales. Attisé par les attentats de Paris et les divisions, il menace aujourd’hui plusieurs pièces du premier étage régional et risque de se propager demain au dernier étage de l’Etat.
La stratégie du FN est claire : après avoir conquis une dizaine de communes dans lesquelles il s’efforce de faire le moins de vagues possible, il s’en sert aujourd’hui comme une vitrine de compétence et de respectabilité pour gagner les régions. Nous qui le vivons de l’intérieur savons que cela n’est pas vrai : repli identitaire, rejet d’une partie de la population, arrangements entre amis, urbanisme débridé, fuite en avant financière… sont les véritables actes des municipalités FN qui seraient transposées au niveau régional.
Si le FN remportait des régions, il chercherait là aussi à faire le moins d’esclandres possible jusqu’à l’échéance des présidentielles et utiliserait ces nouvelles vitrines pour prétendre qu’après les communes et les régions, il serait tout à fait capable d’assumer la responsabilité présidentielle. Nous sommes dans un mécanisme de leviers successifs qui, si on ne le stoppe pas, peut permettre au FN d’atteindre le dernier étage de la maison républicaine. De nouveaux drames, de nouveaux attentats pourraient les y aider. Car la peur est le meilleur agent de propagande du FN.
Il est de notre devoir de tout faire pour empêcher le Front National de gagner des Régions.
Le collectif de citoyens Place publique appelle clairement à voter pour Christian Estrosi au deuxième tour des élections régionales. Il fait le pari de l’intelligence de toutes les femmes et tous les hommes qui, quels que soient leurs convictions, restent sincèrement et par-dessus tout attachés aux valeurs fondatrices de notre république : la Liberté, l’Egalité et la Fraternité ainsi qu’à son principe constitutionnel la laïcité. Ce sont ces valeurs et ce principe qui sont en danger aujourd’hui.
Dans le respect de nos différences, restons solidement unis pour l’avenir.
Le vote est notre arme la plus puissante pour défendre notre liberté et notre démocratie. Utilisons-la avec force en allant voter et en faisant voter dimanche prochain.

Notes de Lecture :
– 7 jours après, la version numérique du débat! http://www.teleparticipative.org/open-plateau-1-vivre-la-culture-sous-le-fn/

AFFICHAGE SAUVAGE : MAIS QUE FAIT LA POLICE ?

Depuis l’élection de la municipalité Front National à Cogolin, les murs de la ville se sont transformés en panneaux d’affichage de la propagande du clan Le Pen qui tient lieu de parti politique au Maire.
A l’approche des élections régionales, les colleurs du FN ont redoublé de zèle. Les affiches du couple Le Pen-Lansade s’étalent dans tous les coins et recoins de Cogolin, en dehors des panneaux d’affichage officiels et d’expression libre, ce qui est strictement interdit par le code électoral et le code de l’environnement
Cette manière que Marc Etienne Lansade a de ne pas respecter les lois de la République n’est pas nouvelle. Souvenons-nous du stationnement de sa Porsche sur un emplacement interdit passible de fourrière. La police municipale, dont l’effectif a pourtant été doublé à grands frais, avait fermé les yeux sur cette infraction comme elle les ferme aujourd’hui sur les nouvelles commises en matière d’affichage.
Marc Etienne Lansade qui, à l’unisson des Le Pen, proclame qu’il a « la tête haute et les mains propres » est bel et bien pris les mains dans le pot de colle. Va-t-il pour autant mettre réellement en pratique sa pompeuse déclaration ? Pour cela, le Maire et officier de police qu’il est devrait faire procéder à l’enlèvement des affiches aux frais du candidat aux élections régionales, qu’il est aussi, et lui infliger les amendes correspondantes. Cela serait cocasse, mais cela n’arrivera pas, car Marc Etienne Lansade a autant de mépris pour la loi que pour le respect de la parole.

DEUXIEME TOUR DES ELECTIONS DEPARTEMENTALES PLACE PUBLIQUE APPELLE AU VOTE REPUBLICAIN

C’est en totale cohérence avec son engagement républicain que le Collectif de Citoyens Cogolinois PLACE PUBLIQUE appelle clairement les électeurs à se mobiliser pour le second tour des élections départementales et à voter républicain en choisissant le candidat Alain BENEDETTO.

Cela fait maintenant un an que notre collectif dénonce pied à pied les dérives du maire Front National de Cogolin et de son premier adjoint candidat aux élections départementales. Les choix de cette municipalité vont avoir des conséquences néfastes sur la vie quotidienne des Cogolinois dans de nombreux domaines : économiques, fiscaux, urbains, sociaux, environnementaux…

Pour éviter à notre canton de connaitre la même déconvenue qu’à Cogolin, PLACE PUBLIQUE appelle tous les électeurs attachés aux valeurs républicaines et soucieux de l’avenir de leur territoire, à unir leurs forces et leurs bulletins autour de la candidature d’Alain BENEDETTO.

Place Publique vous invite à découvrir l’article de l’Express : “Voulez-vous vraiment de cette France-là ?”.

Si le lien vers l’article n’est pas cliquable, vous pouvez lire l’article à partir de l’url suivante : http://blogs.lexpress.fr/attali/2015/03/23/voulez-vous-vraiment-de-cette-france-la/