LES MARIES DU LOT 2

– « Marie-Laurence, acceptez-vous de prendre pour époux Farshad ici présent ?
– Oui
– Farshad, acceptez-vous de prendre pour épouse Marie-Laurence ?
– Oui »
Non, cette union prononcée en juin dernier par Marc-Etienne Lansade n’est pas l’heureux dénouement d’un film de cinéma. Elle vient conclure un feuilleton plus que douteux dont le scénario a été écrit par le maire de Cogolin lui-même. En voici les principaux épisodes.
L’histoire commence en fin d’année 2014 avec le lancement par le maire d’une procédure de délégation de service public pour choisir un nouveau gestionnaire du lot n°2 de la plage des Marines de Cogolin. Au tout début, trois personnes ont présenté leurs candidatures : une société de Cogolin, madame Guillemard Marie-Laurence et la société « Epi Club » dont le Président est un certain Farshad Forouzandeh.
Après l’élimination sommaire de la société cogolinoise pour de vagues motifs de couverture de terrasse, seuls sont restés en lice Marie Laurence Guillemard et la société Epi Club. Pour appuyer sa candidature, madame Guillemard a présenté une première expérience de propriétaire d’un restaurant parisien et une autre en tant que directrice d’établissement de plage en 2014, sans autre précision. A aucun moment de la procédure les membres de la commission spécialisée chargée de choisir le futur exploitant du lot n°2 n’ont reçu la moindre précision sur cette expérience. Pour cause, puisqu’elle concernait l’exploitation d’un établissement de Ramatuelle sous l’égide de la société « Epi Club » présidée par Farshad et dont Marie-Laurence est la Directrice Générale. Un document publicitaire de l’établissement montrant Marie Laurence et Farshad tendrement enlacés témoigne que la relation des deux candidats n’était pas seulement sociale, mais aussi très personnelle.
Après avoir présenté deux offres totalement identiques, donc vidées de tout élément de concurrence, Farshad a finalement fait savoir qu’il retirait sa candidature en janvier 2015. Et c’est ainsi que Marie-Laurence, seule et dernière candidate, s’est retrouvée l’heureuse élue pour exploiter le lot de plage n°2.
Bien sûr, tous ces éléments nourrissent de forts soupçons de collusion et d’entente que Place Publique a dénoncés auprès du Préfet du Var.
Mais si l’on rajoute à cela que Marc Etienne Lansade a ses habitudes à l’Epi Club de Ramatuelle, et que Fréderic Chatillon, proche de Marine Le Pen mis récemment en examen, fréquente l’Epi Club de Paris, les doutes se dissipent.
Et l’on comprend mieux que le maire de Cogolin ait souhaité écrire l’épilogue de cette histoire d’arrangements entre amis en célébrant lui-même l’union de Marie-Laurence et Farshad, « les nouveaux mariés du lot 2 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *