70ième anniversaire du débarquement en Provence, Mais où est donc passée l’armée d’Afrique ?

Dans son discours officiel du 15 août (1), pas une seule fois le maire de Cogolin n’a prononcé le nom de « l’armée d’Afrique ». Il a effacé de son hommage une large partie de ces combattants, venus de tous les pays de ce continent, dans une grande diversité de couleurs et de croyances, dont beaucoup ont offert leurs vies pour libérer la France du joug du nazisme.

Il a donné le même coup de gomme sur l’histoire dans l’article du bulletin municipal relatant les cérémonies du 15 août. Même en cherchant bien, vous ne trouverez jamais le nom de l’armée d’Afrique dans les 4 pages consacrées à l’événement.

Quand on connait le rôle décisif joué par l’armée d’Afrique dans le succès du débarquement et dans la suite des opérations de libération de la France, on ne peut que s’indigner de ce manque de respect pour la mémoire. Cette tentative de révision de l’histoire par omission a du mal à cacher les véritables intentions du maire Front National de Cogolin.

Notes de Lecture :
– (1) Le discours du maire et son analyse par Place publique sont accessibles sur notre site internet : http://www.placepubliquecogolin.fr

Images et Pdf complémentaires :
– 2014-08-15-discours_du_maire.pdf
– 2014-09-16-armee_afrique_oubliee.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *