Marc Etienne Lansade installe une crèche en mairie de Cogolin Ne tombons pas dans le piège de la provocation

Il faudrait être naïf pour ne pas comprendre que c’est par pur calcul politique que M. Lansade a décidé d’installer une crèche dans la mairie de Cogolin. Il aurait sans doute aimé que nous tombions dans le piège tendu aux défenseurs de la laïcité en nous entrainant sur le terrain de la provocation, pour nous faire passer pour les ennemis des crèches, de dieu et de la culture.

Désolé pour vous, monsieur Lansade, on peut être laïque et aimer les crèches de Noël, les santons représentant Jésus, les Rois Mages et des personnages provençaux. Beaucoup de laïques, dont je fais partie, se plaisent à installer chaque Noël une crèche dans leur maison pour perpétuer cette belle tradition chrétienne qui émerveille enfants, parents et grands-parents.

Etre laïque, monsieur Lansade, ce n’est pas interdire les crèches, mais c’est respecter l’égalité des cultes, ne pas privilégier une religion sur une autre en appliquant le principe de séparation des églises et de l’Etat. En voulant instrumentaliser politiquement une tradition aussi chère au cœur de tous, vous manquez non seulement de respect pour la laïcité, vous cherchez à diviser les cogolinois autour d’une fête qui doit au contraire les rassembler.

Aussi, même si nous ne sommes pas d’accord avec votre décision, nous ne viendrons pas vous chercher querelle sur l’installation d’une crèche à la mairie.

Par contre, notre devoir est de dénoncer cette incroyable escroquerie que constitue la récupération du symbole le plus fort de la foi chrétienne par votre parti d’extrême droite dont l’idéologie est aux antipodes du message de tolérance et d’humanité délivré par Jésus.

Francis JOSE-MARIA

Notes de Lecture :
– Article de l’Express : http://goo.gl/rYpUA0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *