L’Europe vous dit merci et nous aussi


Place Publique et la municipalité de Ramatuelle ont accueilli hier soir, 7 mai, la compagnie Tyr et Sidon et leur pièce « Nous le peuple européen : 6 personnages en quête d’Europe ». Merci à tous les spectateurs venus nombreux, merci aux acteurs et organisateurs. Merci aux associations amies ; le Crayon, Valeurs Croisiennes, le Forum Républicain de Fréjus pour leur participation. L’Europe est un beau projet que nous devons continuer à faire vivre et améliorer ».

Nous le peuple européen : 6 personnages en quête d’Europe

Dans le cadre des journées européennes, Place Publique organise une soirée théâtrale le Mardi 7 mai 2019, à 20 heures à l’espace Albert-Raphaël à Ramatuelle (ouverture des portes à 19 h30).

Aux côtés de Place Publique, cet événement est parrainé par les associations suivantes : SOS Racisme, UEJF, le Forum Républicain, Le Crayon, Valeurs Croisiennes.

Écrite par Catherine Guilbourg, la pièce réunit 6 personnages, de différentes origines européennes, qui dialoguent et s’affrontent pour mieux définir l’Europe de leurs rêves

Y a-t-il un peuple européen ? Qu’est-ce que l’histoire européenne ? Comment peut-on comprendre l’Europe et se sentir européen ? Peut-on faire Histoire commune entre Europe de l’Ouest et Europe de l’Est, et à quelles conditions ?

La tournée de la pièce est effectuée par l’Association Tyr et Sidon. Des représentations seront données durant le festival d’Avignon ainsi que dans de nombreuses villes à travers la France durant le mois de mai.

A l’issue de la représentation, un échange aura lieu entre la troupe et les spectateurs.

Vous pouvez dès à présent acheter vos places sur Helloasso.com : https://www.helloasso.com/associations/association-tyr-et-sidon/evenements/representation-de-nous-le-peuple-europeen-a-83-ramatuelle
ou sur Digitick.com :
https://www.digitick.com/d/tour/nous-le-peuple-europ-en-six-personnages-en-quete-d-europe/

Prix des places : 17 €
Tarif réduit pour étudiants et jeunes de moins de 21 ans : 13 €


Dossier de presse : lien
Affiche : lien

UN FUTUR POUR L’UNION EUROPÉENNE


Place Publique était à Béziers dimanche dernier pour participer à l’événement ” UN FUTUR POUR L’UNION EUROPÉENNE ” organisé par l’Union Citoyenne Humaniste Jean Moulin et Europa-Nova.

A partir des témoignages des collectifs citoyens de la CNCC (Coordination Nationale des Collectifs Citoyens), Place Publique Cogolin, le Forum Républicain de Fréjus, le Rassemblement Citoyen de Beaucaire Terre d’Argence, l’Union Citoyenne Humaniste Jean Moulin de Béziers, les intervenants ont fait les liens entre ce qui se passe dans les villes gérées par le Rassemblement National et l’Europe menacée par la montée des populismes.

Les tables rondes ont commencé par l’allocution de Samuel Lejoyeux, représentant de l’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) et coordonnateur de la CNCC pour se conclure avec l’intervention de Dominique Sopo, président de SOS Racisme.

Tout au long de la journée, des intervenants de grande qualité issus principalement des associations partenaires suivantes : Europa-Nova, Euro- Cité, Sauvons l’Europe, Terra Nova Sciences Po, Open Society Foundations, les Jeunes Européens, se sont relayés au micro pour débattre autour de l’Union Européenne et ses enjeux.

De gauche à droite, les représentants de la Coordination Nationale des Collectifs Citoyens (CNCC), venus témoigner de ce qui se passe dans leur ville gérée par un maire du Rassemblement National.

Laure Cordelet, présidente du Rassemblement Citoyen de Beaucaire Terre d’Argence

Mireille Escarrat, secrétaire de Place Publique Cogolin

Gérard Setboune, vice président et Marie-Jo de Azevedo, présidente du Forum Républicain de Fréjus

Samuel Lejoyeux, représentant l’Union des Étudiants Juifs de France et coordonnateur de la Coordination Nationale des Collectifs Citoyens (CNCC)

Cyril Hennion, président de l’Union Citoyenne Humaniste Jean Moulin à Béziers, organisateur avec EuropaNova de la conférence-débat “Un futur pour l’Union Européenne”

De gauche à droite:

Cyril Hennion, président de l’Union Citoyenne Humaniste Jean Moulin à Béziers

Laure Cordelet, présidente du Rassemblement Citoyen de Beaucaire Terre d’Argence, en train de témoigner de ce qui se passe dans sa ville depuis l’élection de Julien Sanchez à la mairie de Beaucaire

Mireille Escarrat, secrétaire de Place Publique Cogolin

Gérard Setboune, vice président et Marie-Jo de Azevedo, présidente du Forum Républicain de Fréjus

Samuel Lejoyeux, représentant l’Union des Étudiants Juifs de France et coordonnateur de la Coordination Nationale des Collectifs Citoyens (CNCC)

De gauche à droite

Pierre Juston, juriste, doctorant en droit public dont l’intervention remarquable portait sur la laïcité en Europe

Alexis Lefranc, vice-président d’Euro-Cité, venu exprès de Londres pour participer aux différents débats

Clare Hart, chef d’entreprise, présidente de FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion) Occitanie, vice-présidente du Refuge, qui a pour objet de prévenir l’isolement et le suicide des jeunes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Transgenres) de 18 à 25 ans, victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rupture familiale

Schams El Ghoneimi, fondateur de Syrians Got Talent, groupe de musiciens syriens ayant fui leur pays et rejoint l’Europe en 2015-2016

Vincent Gouinaud, président talentueux de Terra-Nova Sciences Po

Bénédicte Laumond, docteure en Sciences Politiques, auteur d’un exposé brillant sur la politique de surveillance de l’exrême droite en Allemagne

De gauche à droite

Alexis Lefranc, vice-président d’Euro-Cité, venu exprès de Londres pour participer aux différents débats

Clare Hart, chef d’entreprise, présidente de FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion) Occitanie, vice-présidente du Refuge, qui a pour objet de prévenir l’isolement et le suicide des jeunes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Transgenres) de 18 à 25 ans, victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rupture familiale

Schams El Ghoneimi, fondateur de Syrians Got Talent, groupe de musiciens syriens ayant fui leur pays et rejoint l’Europe en 2015-2016

Vincent Gouinaud, président talentueux de Terra-Nova Sciences Po

Cyril Hennion, président de l’Union Citoyenne Humaniste Jean Moulin à Béziers, organisateur avec EuropaNova de l’événement et modérateur

Interviewés par Lena Morozova-Friha, déléguée Générale d’Europa-Nova et jouant, elle aussi le rôle de “modérateur”

De gauche à droite

Lena Morozova-Friha, déléguée Générale d’Europa-Nova jouant le rôle de “modérateur” dans le débat “Démocratiser l’Europe, c’est possible!” avec

Alexis Lefranc, vice-président d’Euro-Cité, venu exprès de Londres pour participer aux différents débats

Clare Hart, chef d’entreprise, présidente de FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion) Occitanie, vice-présidente du Refuge, qui a pour objet de prévenir l’isolement et le suicide des jeunes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Transgenres) de 18 à 25 ans, victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rupture familiale

Schams El Ghoneimi, fondateur de Syrians Got Talent, groupe de musiciens syriens ayant fui leur pays et rejoint l’Europe en 2015-2016

Vincent Gouinaud, président talentueux de Terra-Nova Sciences Po

Cyril Hennion, président de l’Union Citoyenne Humaniste Jean Moulin à Béziers, organisateur avec EuropaNova de l’événement et modérateur

Dominique Sopo, président de SOS Racisme conclut la journée par une intervention qui rappelle que ceux qui sont devenus les anti-européens les plus acharnés sont aussi généralement les grands perdants de la mondialisation.

Les bravades du Pays du Freinet (XVIe-XXe siècle), diversité d’un phénomène complexe

Les bravades du Pays du Freinet (XVIe-XXe siècle), diversité d’un phénomène complexe

Conférence de M. Bernard Romagnan

Mercredi 24 Avril, à 18H00 à la Bastide Pisan, Cogolin
ENTREE LIBRE

Un peu partout en Provence et encore aujourd’hui, notamment dans l’ancien pays du Freinet, des fêtes patronales ont été ponctuées par de bruyantes et rituelles mousqueteries tirées par les jeunes gens du village. Ce sont les bravades. Si on attribue parfois l’origine des bravades à l’habitude qu’avaient les Marseillais d’assurer la protection des processions hors les murs de la cité par un corps d’hommes en armes, bien peu d’entre elles peuvent cependant se rattacher à une vocation militaire. Et pour ce qui est du Freinet aucune ne peut sérieusement prétendre à un lien direct avec une discutable et anachronique occupation sarrazine. Quelles sont leurs fonctions, leurs origines historiques ? Quelles en sont les significations passées et présentes ?
Bernard Romagnan, historien du patrimoine, présentera les bravades des communes du golfe de Saint-Tropez (Cogolin, La Garde-Freinet, Ramatuelle, Sainte-Maxime, Saint-Tropez, etc.) à partir des archives communales et des minutes notariales. En analysant l’évolution de ces groupes en armes dans le temps il met en évidence que le phénomène des bravades n’est pas unique, ni immuable, mais qu’il renvoie, en premier lieu, à un rattachement puissant de chaque acteur à sa communauté villageoise.

Bernard Romagnan est ancien fonctionnaire territorial, responsable du service Patrimoine de la Communauté de Communes du Golfe de Saint-Tropez.
Auteur de nombreuses publications historiques il a co-signé l’ouvrage collectif « Les Fêtes à  Bravade en Provence et ailleurs » *
Il est également membre associé du LA3M Aix en Provence Université CNRS
Très impliqué dans la vie culturelle locale Bernard Romagnan est Président du Conservatoire du Patrimoine du Freinet et chef de chorale du Rampeu de San Torpès

* Ecrit par Fournier Laurent Sébastien et Hameau Philippe, le livre « Les fêtes à bravade en Provence et ailleurs »  est disponible à la librairie du Bateau Lavoir à la Garde-Freinet. Il sera proposé à la vente le 24 avril au prix de 25 euros

Retour sur le citoyen Christian Proust


Pour ceux qui n’ont pas pu assister à la conférence “La démocratie vous appartient” du 14 février 2019, animée par Christian Proust (ou pour ceux qui voudraient la revoir), Place Publique a mis sur son site www.placepubliquecogolin.fr l’intégralité de cette rencontre.
Attention! L’enregistrement dure environ 2 heures 10. Il a été découpé en 5 morceaux .

Pour y accéder directement, il suffit de cliquer sur les liens ci-dessous:
01/05 Intro de Francis (2m36) : https://youtu.be/9YNuIqaT5Z4
02/05 Intro de Patrick (6m48) : https://youtu.be/6c2S-6tqi7g
03/05 Conférence (1h08m37) : https://youtu.be/EnLqxhkpYeo
04/05 Le jeu (41m35) : https://youtu.be/DVCkF5_DYJ4
05/05 Conclusions (11m16) : https://youtu.be/szlHQwOHvkk

Vous avez également la possibilité de voir son interview en suivant ce lien https://youtu.be/JRTbwM0LyJk et son passage sur FR3 Poitou-Charentes ici https://youtu.be/Zv_0XvmQyTo

A très bientôt pour d’autres vidéos

L’aménagement du territoire en Méditerranée face au dérèglement climatique


Le Biome* méditerranéen est unique et exclusif tant il recèle à la fois une riche variété de milieux, de flores et de faunes, un climat à géométrie variable, des sols aussi diversifiés qu’en transition et une pression anthropique qui lui fait craindre des perspectives de grand désordre global.
Très certainement plus qu’ailleurs, l’aménagement du territoire Méditerranéen est à mettre en interface pertinente avec le dérèglement climatique en cours.
Niveau d’infrastructures, étalement urbain, artificialisation des sols, gestion des zones humides ou encore des espaces naturels terrestres et littoraux, balance des intrants toxiques, pollutions des sols, de l’eau et de l’air, ces phénomènes doivent être mesurés à l’aune d’un possible effondrement pour demain.

*Biome : ensemble caractéristique d’écosystèmes d’une aire biogéographique
et nommé à partir de la flore et de la faune qui y prédominent.

Jean-Laurent Félizia, 50 ans, paysagiste-Naturaliste et Ingénieur Horticole.
Elu local du littoral varois et militant écologiste engagé, il lance en Janvier 2017 la pétition “Ne Touchez pas à la Loi Littoral” pour contrer des amendements déposés au Sénat qu’il fait reculer grâce à près de 365 000 signatures recueillies.
Il est candidat à plusieurs reprises lors d’élections locales et nationales.
Son cheval de bataille est de considérer la Nature et le Vivant comme un bien commun et non comme un bien marchand. A de nombreuses reprises, il a saisi les voies juridiques de recours pour démontrer que le droit peut également venir en aide à la majeure partie des combats contre les grands projets coûteux et inutiles.

La liberté dans les tranchées

Nous avons  le plaisir de vous transmettre les interviews données à Place Publique, par Alexandre Faure, président de l’association Le Crayon et  par Jean-Michel Renault, caricaturiste, dessinateur de presse et auteur BD.
Ces deux interviews avaient été faits au cours de l’exposition “1914-1918 Des crayons dans les tranchées” qui s’était tenue à Ramatuelle, à la fin de l’année 2018.
On y apprenait, entre autres, comment était né Le Canard Enchaîné…
Les interviews durent entre 4 et 5 minutes. Vous pouvez retrouver toutes nos vidéos sur le site.
Pour accéder directement à celui de Monsieur Faure, il suffit de cliquer sur le lien:
et pour accéder à celui de Monsieur Renault, il suffit de cliquer sur le lien:
N’hésitez-pas à partager et à dire que vous “likez”(que vous aimez) en cliquant sur 👍.

Séance de rattrapage

Pour ceux qui n’ont pas pu assister aux vœux de Place Publique du 30 janvier 2019, ou pour ceux qui voudraient en revoir le déroulement, Place Publique a mis sur son site l’intégralité de cette soirée.

L’enregistrement dure environ 3/4 d’heure.

Pour y accéder directement, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous.

Place Publique était à la manifestation contre l’antisémitisme et le racisme organisée à Fréjus par le Forum Républicain


Communiqué de l’association ami “Le Forum Républicain” de Fréjus :

Depuis plusieurs mois, les préjugés et les stéréotypes (contre les juifs, les élus, les députés…), les crispations identitaires (contre les étrangers), les fausses nouvelles et les accusations de complot se sont nettement accrus dans notre pays. Une nouvelle étape a été franchie plus récemment :

  • actes antisémites haineux faisant expressément référence au nazisme (inscription « juden », de sinistre mémoire, sur la vitrine d’un magasin, croix gammée sur une peinture du portrait de Simone Veil, dégradations de sépultures),
  • menaces de mort contre des députés, dégradations ou incendie de leurs permanences, de leur domicile),
  • violation des lieux qui symbolisent de la République (Assemblée Nationale, bâtiment ministériel, Arc de triomphe, mairies..) ;
  • dégradation de biens publics et privés.

Il faut réagir contre ces extrémistes qui se cachent lâchement derrière l’anonymat ! L’histoire récente nous l’enseigne, ne pas réagir face à ces phénomènes peut conduire:

  • à la multiplication encore plus forte des actes racistes et antisémites violents, inadmissibles, au développement de la xénophobie et du rejet de celui qui est différent ;
  • à la mise en danger de la Démocratie et de la République avec la remise en cause des valeurs républicaines qui soudent les citoyens (liberté, égalité, fraternité pour tous  quelles que soient les opinions, les croyances, les manières de vivre) ;
  • à la contestation de l’Etat de Droit et des Institutions (Parlement, Justice) qui garantissent la sécurité et la paix civile.

Nous devons ériger un barrage contre ceux qui combattent nos libertés! Quelles que soient les revendications avancées par les uns ou les autres, nous devons nous mobiliser contre les extrêmes et les violences qui visent à nous diviser ! La République nous donne cette possibilité, rare dans le monde, de pouvoir débattre pour faire avancer nos idées, se rassembler et décider dans les urnes de l’avenir que nous voulons.

Le Forum Républicain appelle tous les citoyens à un sursaut républicain en rejetant les extrémismes et l’autoritarisme vers lesquels certains voudraient nous emmener.”

Le discours de la présidente du “Forum Républicain” de Fréjus :
https://www.placepubliquecogolin.fr/wp-content/uploads/2019/02/DISCOURS-MJ.pdf

Var-Matin du 20 Février 2019 :
https://www.placepubliquecogolin.fr/wp-content/uploads/2019/02/VarMatin_20180220.pdf

Les actualités de Place Publique Cogolin

Nous avons le plaisir de vous adresser quelques informations sur l’actualité riche et positive de Place Publique
 
– pour celles et ceux qui n’ont pas pu assister à notre rencontre conviviale du 30 janvier, le diaporama présenté à cette occasion qui retrace les actions conduites en 2018 et les projets pour 2019
Voir le diaporama
 
– l’article de Var Matin du 30 janvier 2019 qui a accompagné cet évènement
Voir l’article
 
– l’article de Var Matin du 1° février 2019 qui annonce une nouvelle victoire de Place Publique avec l’annulation par le Tribunal Administratif de la modification simplifiée n° 9 destinée à permettre l’urbanisation massive du dernier espace boisé littoral de la commune. Après l’annulation de la modification simplifiée n° 4 et celle attendue de la modification simplifiée n° 10, c’est le système  mis en place par le maire et son conseiller de Levallois Perret qui est mis à mal. Système d’opportunisme immobilier destiné à mettre les biens communaux au service d’intérêts privés, dont certains  d’un réseau de relations proches qui s’enrichissent sur le dos des Cogolinois.
Voir l’article
 
Nous avons besoin de tous vos soutiens et de toutes vos forces pour mener à bien les nombreuses actions de veille et d’animations prévues en 2019, avant l’année décisive des élections municipales de 2020.
 
Aussi nous vous invitons vivement à adhérer à notre collectif citoyen, à renouveler votre adhésion 2018-2019 pour celles et ceux qui ne l’ont pas encore fait.



Télécharger le bulletin d’adhésion