Marc-Etienne Lansade n’aime pas l’eau

A peine élu représentant de sa commune au Syndicat des Eaux de la Corniche des Maures, le maire de Cogolin a brillé par son absence à l’une des premières réunions du Comité Syndical au cours de laquelle était présenté le rapport d’activités de cet établissement pour l’année 2013. Dommage, cela lui aurait permis de prendre connaissance des données techniques et financières, des investissements réalisés et projetés, de l’évolution du prix de l’eau, de la qualité du service rendu aux usagers… Il aurait pu aussi prendre la mesure des nécessaires solidarités locales, entre les communes, et régionales, celle des Alpes,  pour permettre aux habitants et touristes du golfe de disposer d’eau.

On comprend mieux pourquoi il a été incapable de donner la moindre information sur le service de l’eau lors de la présentation de son rapport annuel au dernier conseil municipal. Il s’est défaussé sur son premier adjoint qui, lui non plus,  n’a pu avancer la plus petite indication technique ou financière, et pour cause, il était lui aussi absent de la réunion du comité syndical. C’était d’ailleurs une première dans la longue histoire du syndicat des eaux : aucun délégué de la commune de Cogolin n’était présent ce jour-là !
Publié le : Vendredi 10 octobre 2014
Catégories :
eauintercommunalite

Commentaire ?

 
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires