COMMENT ILS DEPOUILLENT LE CENTRE VILLE – bulletin d’information n3

Le centre-ville se meurt, mais le maire et son conseiller en urbanisme poursuivent leur politique de spéculation dans un grand désordre, au gré des opportunités foncières.
Ils ont déjà vendu un terrain communal au-dessus du cimetière pour réaliser un programme de 140 logements, aucun à vocation sociale.
Ils ont renoncé à démolir l’école Chabaud mais veulent toujours racheter l’ancienne maison de retraite pour la céder à des promoteurs privés par l’entremise de notaires de Levallois Perret. Ils effacent là aussi toute vocation sociale pourtant inscrite dans le legs de Mme Peirin.
Ils veulent déménager les stades de football pour bétonner l’espace libéré. Tant pis pour les écoliers et collégiens qui s’y rendent quotidiennement à pied avec leurs professeurs de sport,
comme pour les enfants et les parents qui y pratiquent des activités, notamment pendant les périodes de vacances?

Après avoir fait approuver par le conseil municipal un projet de parking semi-enterré, sans la moindre étude technico-financière sérieuse garantissant sa rentabilité, le maire vient d’annoncer son report « sine die ». Que va devenir du coup le plan de circulation (déjà payé) qui était organisé autour de ce futur parking ?

La presse nous informe que le maire lance en urgence des travaux de réhabilitation de la Place Victor Hugo d’un coût de 370000€ sans en informer le conseil municipal ni consulter la
population.

Le bar des sports est-il devenu le lieu des arbitrages et la concertation se réduit-elle à la consultation de son adjointe à l’urbanisme et de ses proches?
Autre question: pourquoi n’y a-t-il aucun banc prévu dans le projet? Serait-ce pour la même raison que la suppression des
bancs de la place de la mairie? Les anciens savent à quoi s’en tenir: debout.

Alerte: Pour « faire rentrer du pognon » le maire veut céder la demeure-musée Sellier et en faire un hôtel privé.
Place Publique s’opposera par tous les moyens de droit à l’aliénation de ce patrimoine historique qui appartient à tous les Cogolinois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *