Alerte gens d’un groupe identitaire à Cogolin (suite) LA MAIRIE DE COGOLIN AU BLOC ???

Le maire de Cogolin dit avoir recruté comme chargé de communication de notre ville,Julien LANGELLA ,membre du BLOC GENERATION IDENTITAIRE pour ses « qualités professionnelles »… Il est pour le moins troublant de constater que plusieurs membres de ce groupe extrémiste viennent d’être recrutés dans la même spécialité de communication et dans plusieurs villes tenues par la FRONT NATIONAL. Cela s’appelle de l’entrisme et il ne s’agit plus de juger les qualités professionnelles d’une personne seule mais de favoriser un groupe à raison de son idéologie.

Ainsi donc à BEZIERS, ville dont le maire est soutenu par le FN, ce sont deux membres du BLOC qui ont effectué la communication de la campagne.

Le co-prévenu (c’est-à-dire mis en examen judiciaire dans la même affaire) de Julien LANGELLA, qui s’appelle Damien RIEU, leader de GENERATION IDENTITAIRE, vient d’être embauché par le maire FN de BEAUCAIRE pour s’occuper de la communication de la ville.Cet élu défend sa nouvelle recrue avec les mêmes mots que ceux employés par le maire de COGOLIN pour LANGELLA : « M RIEU avait un CV meilleur que les autres. ».

Comme c’est bizarre, comme c’est étrange : ainsi donc les militants du BLOC seraient meilleurs communicants que les autres candidats ?? La véritable question à poser est : « Y a-t-il eu mise en concurrence de candidats ou choix souverain du Maire ?? »

Le chef de cabinet de Marine LE PEN a lui aussi recruté un « identitaire » pour sa tentative d’élection à PARIS.

Les « IDENTITAIRES » et les élus FN tissent leur toile là où le FN est au pouvoir.
Nous ne pouvons pas croire que M. LANGELLA n’a été recruté que pour ses qualités professionnelles.

Si la communication de COGOLIN est faite par le BLOC, il faut dorénavant la mettre en doute et cela s’appelle de la suspicion légitime.

En effet la théorie soutenue par le BLOC est qu’une substitution de population est à l’œuvre ; qu’une immigration de peuplement remplace progressivement la population française d’origine, avec la bénédiction du « pouvoir remplaciste ». Cette théorie divise au cœur même du FRONT NATIONAL entre les tenants de Marine LE PEN (moins favorables à cette théorie) et ceux de son père Jean Marie LE PEN qui lui est très favorable.

Et comme M LANSADE parait être un proche du père, puisqu’il était récemment à ses côtés à Marseille lorsque celui-ci a dit que le virus EBOLA allait résoudre les questions de l’immigration, tout laisse à croire que le maire de Cogolin est favorable aux théories du BLOC et que le recrutement de Julien LANGELLA ne procède que d’un fondement idéologique. Il ne nous dit pas la vérité quand il affirme qu’il l’a embauché pour son professionnalisme : Il faut que le maire de Cogolin reprenne toute la procédure d’embauche d’un communicant.

NON,COGOLIN ne doit pas être un laboratoire pour les théories de GENERATION IDENTITAIRE.

NON, COGOLIN ne sera pas au BLOC !!!

Source : Le Monde 13 Novembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *